Entreprise de 26 million, privatisée a 9M

Il a été révélé que la valeur de la société BEL-YA, que Melih Gökçek a privatisée pour 9 millions en 2012, est de 26,7 millions de lires. Il s’est avéré qu’après la privatisation, des millions de lires ont été transférées à l’entreprise à partir du budget municipal.

26 millions d’entreprises privatisées à 9 millions

Mustafa BİLDİRCIN

Les enquêtes pour corruption contre l’ancien maire de la municipalité métropolitaine d’Ankara (ABB) Melih Gökçek sont interminables. Il s’est avéré que le même nom figure dans la direction des deux sociétés qui ont participé à l’appel d’offres de BEL-YA A.Ş, qui a été privatisé bien en deçà de la valeur de Gökçek. De plus, après cette privatisation le 15 octobre 2012, il a été déterminé que des millions de lires avaient été transférées du budget municipal à l’entreprise.

On a appris qu’une plainte pénale allait être déposée contre Melih Gökçek et les membres du conseil municipal de l’époque, ainsi que les bureaucrates qui ont joué un rôle actif dans le processus de privatisation.

PUBLICITÉ NON PUBLIÉE

Pendant la période de Melih Gökçek, qui a démissionné de ses fonctions de maire de la municipalité métropolitaine d’Ankara, qu’il a occupé pendant 23 ans au total, une nouvelle s’est ajoutée aux pratiques qui auraient été menées illégalement. Ce qui s’est passé lors du processus de privatisation de BEL-YA A.Ş, filiale municipale privatisée en 2012, a révélé l’étendue de l’irrégularité. Le 13 juillet 2012, le conseil municipal d’ABB a décidé de privatiser les entreprises dont EGO et ASKİ sont partenaires. Dans le cadre de la décision, une commission d’appel d’offres a été établie au sein de BELKO LTD ŞTİ, qui est le partenaire principal de BEL-YA A.Ş. L’appel d’offres, qui a été décidé d’être négocié avec la méthode des ventes en bloc et s’est déroulé sans aucune annonce, a été laissé à Mobil Cleaning Inc., qui a soumis une offre de 9 millions 18 000 TL. Il a également été entendu que la société qui a remporté l’appel d’offres de privatisation de la société qui réalise les travaux de diffusion, de distribution et de publicité de la municipalité n’a pas d’activités directes liées à la publicité.

Avant la privatisation, un cabinet d’audit indépendant, “BELYA A.Ş. Rapport d’évaluation » a été préparé. L’expert nommé par le Conseil d’inspection, qui a examiné le rapport, a déclaré que le rapport d’évaluation contenait de nombreuses lacunes et erreurs techniques, et qu’il regorge de chiffres qui “ne sont pas clairs sur les données sur lesquelles il est basé”. Dans le rapport, il a été noté que BELYA A.Ş était évalué à 10,7 millions de TL et 8,8 millions de TL en utilisant deux méthodes différentes. Il a été signalé que l’appel d’offres pour la privatisation avait été lancé sur la base de ce rapport “sans fondement et techniquement inadéquat”. Selon le rapport, qui a été préparé selon les méthodes indiquées dans le règlement conformément aux valeurs de marché et aux documents existants de la société, il a été révélé que la valeur réelle de BELYA A.Ş, qui a été vendue pour 9 millions de TL, était d’environ 26,7 millions de TL.

ÇA FAIT UN BÉNÉFICE….

https://www.birgun.net/haber/26-milyonluk-sirket-9-milyona-ozellestirildi-363094

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 4 =